Devenir Fan

Blogroll

« eso-catho 14d : Vaquié, le gnostique inconnu | Accueil | Jésus le subversif »

16/06/2014

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Samir Saidani

Article habile, mais vu par la lorgnette métier... Il est exact que la ppl est formulée de façon maladroite, mais il est indiscutable que programmer aiguise l'esprit en structurant et disciplinant la pensée : l'or-di-na-teur force la pensée à s'exprimer de façon or-do-nnée. Par la lorgnette de l'éducateur, programmer a des vertus éducatives et tout comme lire, écrire, compter, il entre dans les fondamentaux, à l'heure du 21ème siècle, siècle des objets programmés et programmables... La machine de Türing est du même ordre d'impact que l'imprimerie de Gutenberg. Cf jecode.org et le travail du mit, scratch dans la continuité du logo.

Bruno

Merci pour vos riches billets
Sur le sujet un autre avis :
http://michelvolle.blogspot.fr/2014/06/la-jeunesse-et-liconomie.html
quasi opposé et qui n' a pas été convaincu quand je lui ai passé votre billet...

zept

Billet fort intéressant, cher Pierre.

C'est un peu ma vision, non que le quotidien et le B A BA professionnels des gens formés dans le système éducatif ne doivent pas être observés, analysés ; au contraire, c'est ce qui permet de bien orienter les éléments fondamentaux qui leur permettront de comprendre ce qu'ils feront en sortant de la formation, et surtout d'évoluer dans le futur.
Pour bien faire, tenter de contribuer à des têtes bien faites.

Question que je me posais : on sait quelles ont été les externalités positives des investissements français dans les MO5 et autres joyeusetés tricolores ?
Je ne doute pas qu'une partie n'ait pas servi à grand-chose, mais avoir mis du fric dans l'informatique, ça a dû au moins contribuer à former des gens compétents, aussi bien dans le software que le hardware, non ?

A plus


http://www.newyorker.com/online/blogs/dailycartoon/daily-cartoon-140630.jpg

arnaud

Déjà, apprenons aux élèves à taper des 10 doigts. J'ai 41 ans, utilise un ordinateur portable depuis mes 18 ans (un peu privilégié, certes, mais je me suis formé dans mon coin, après m'être aperçu que mes collègues de la compta en Allemagne tapaient sans regarder le clavier. Nos enfants écriront plus de mails que de programmes. Assurément. Faisons en sorte qu'ils le fassent vite !

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.