Devenir Fan

Blogroll

« La théorie du Djender pour les nuls - et les moines. | Accueil | Amazon vs. Les Libraires »

01/10/2013

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Scons Dut

Oh ça a l'air intéressant. Pour l'entropie, mon hypothèse est que le dQ/T est lié aux premières formulations du second principe, i.e. les formulations d'"ingénieur" :) Je crois que lorsqu'on travaille avec des sources chaudes/froides en intéraction, on est naturellement amené à manipuler des données comme la température ou la quantité de chaleur échangée. Ainsi, la formulation du second principe en ces termes conduit à créer une quantité spéciale dQ/T qui caractérisera les systèmes réversibles/irréversibles.

C'est bien plus tard (je crois que c'est Prigogine) que fut introduite la notion d'entropie S. La formulation du second principe devient alors "Il existe une grandeur extensive notée S etc.". Puis on fait le lien avec les premières formulations en disant que dS = dQ/T pour les syst. réversibles.

Je sais pas si ça aide vraiment, mais bon.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.