Devenir Fan

Blogroll

« Scolariser, socialiser | Accueil | Chers diplômés, tout ce que vous avez appris est inutile »

24/04/2012

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Greg L

Je ne dirais pas que l'électorat FN est rural, au sens composé d'agriculteurs. Ils ne sont pas les premiers électeurs du FN et si la popularité de MLP croit dans cette population, celle-ci n'en est pas le coeur historique. D'ailleurs les départements qui placent MLP en tête sont ceux du S/E (bcp d'immigration maghrébine) et ceux du N, N/E (industriellement sinistrés).

Où vivent les électeurs FN ? Pour reprendre l'expression de C.Guilluy, ce sont ceux que la "fracture française" a isolés. Ils ont quitté la ville (trop chère) et quitté ses banlieues (trop d'éléments allogènes) et sont allés vers les coins reculés, mais pour moi ça n'est pas la campagne pour autant. Plutôt une petite ville en briques rouges, comme dans du Zola.

Oui, c'est pommé, ça fait très redneck voire white trash /quart-monde blanc : c'est avant tout populaire. Pas au sens actuel, comme l'entend un journaliste de gauche pour qualifier la dalle d'Argenteuil ou un agent immobilier pour présenter à ses clients un voisinage où ils se feront traiter de sale blanc (vécu !) mais au sens propre : le peuple, tout court.

Beaufitude assumée voire revendiquée (aspects anti-élitisme & anti-système des candidats FN aux dernières cantonales). Mais compréhensible, surtout quand l'ascenseur social est cassé, que le carnet de chèques de la République ne semble fonctionner que pour les sans-papiers, que l'usine du coin ferme et que celui qui a agressé le gosse « c’était pas un portugais ». C’est pas moi qui le dit, c’est Sarkosy (Nice la semaine dernière).

Pour autant, la radiographie de l’électorat FN reste très compliquée à réaliser, comme en témoignait Gaël Sliman (BVA) sur le plateau d’Y.Calvi ce mardi. Trop facile sinon pour tous les deuxièmes tours à venir : no pain, no gain !

En tout cas, pour moi le meilleur slogan du FN était "Le Pen, Le Peuple". C'est d'ailleurs un peu ce que semble dire Juilliard (MLP tribun du peuple, JLM tribun de la République). Bref, tant qu'il y aura du peuple il y aura du FN, et pas seulement pendant un quart d'heure, fut-il de célébrité.

Jérémy Fregefon

Bonjour,

Je travaille à Newsring.fr, le site de débats lancé par Frédéric Taddeï, je me permets de vous contacter suite aux résultats du premier tour de l'élection présidentielle qui a vu la percée de Marine Le Pen à 17,9% des suffrages. Nous avons lancé un débat auquel nous souhaiterions avoir votre contribution afin d'éclairer nos internautes :

Voter FN, est-ce toujours protestataire ?

Pour participer, il suffit de se connecter sur le site (à l’aide de Facebook, Google+ ou LinkedIn) et de cliquer sur “contribuer au débat”. Je peux aussi vous créer un compte sur Newsring, indépendant des réseaux sociaux cités, si vous le préférez.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me recontacter.

Cordialement,


--
Jérémy Fregefon
Community Manager à Newsring.fr
153 rue de Rome
75017 Paris

Facebook : Newsring.fr
Twitter : @Newsring_fr

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.